Les objectifs de développement

La lutte contre le changement climatique est aujourd’hui une préoccupation majeure pour l’ensemble des pays européens. Au niveau international, l’accord de Paris adopté en décembre 2015 par 195 pays réunis à l’occasion de la COP21, a permis d’affirmer l’urgence de mettre en place des politiques énergétiques visant à réduire nos émissions de CO2.

Le développement des énergies renouvelables en France

 

La loi de transition énergétique pour la croissance verte, adoptée à l’été 2015, encourage un mix énergétique équilibré et vise le seuil de 32 % d’énergies renouvelables dans la consommation totale d’énergie de la France à horizon 2030.

L’objectif de développement français de l’éolien terrestre a ainsi été fixé à une puissance installée comprise entre 21 800 MW et 26 000 MW à horizon 2023.

 

Le saviez-vous ?

  • La France compte plus de 13 559 MW de puissance installée en éolien.
  • L’année 2017 a marqué un record pour la filière avec 1 797 MW raccordés en France.

 

  • Objectifs (en pourcentage)
  • Trajectoire réelle (en pourcentage)

Objectifs et trajectoire réelle des énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie en France

Source: Syndicat des Energies Renouvelables

Les objectifs de la Région Nouvelle Aquitaine

 

La Région Nouvelle Aquitaine affiche une ambition forte en matière de transition énergétique et écologique. Engagée aux côtés des collectivités labellisées « territoire à énergie positive » – à l’image de la Communauté de communes de l’Estuaire et de celle de la Haute-Saintonge – elle se positionne en chef de file pour atteindre les objectifs de la COP21.

Le Conseil permanent de la Transition Energétique et du Climat a ainsi été créé pour coordonner l’action des services du Conseil régional dans ce domaine. Sa démarche est guidée par le scénario Négawatt qui vise à réduire les consommations, à améliorer l’efficacité énergétique et à développer les énergies renouvelables en substitution des énergies fossiles.

Pour encourager la diversification des énergies renouvelables, la Région a également mis en place un fonds d’investissement, baptisé Terra Energies, qui doit participer à l’émergence de nouveaux projets.