Questions-Réponses > Le Projet du Blayais

Cela dépendra des études techniques (en cours). Les éoliennes pourraient mesurer entre 150 et 180 mètres en bout de pâle (le point le plus haut). Le mât aurait une hauteur comprise entre 100 et 120 mètres.

Une trentaine d’éoliennes représentent une production d’environ 100 MW. A titre de comparaison, la centrale nucléaire de Braud-et-Saint-Louis dispose de 4 tranches nucléaires de 900 MW chacune.

L’idée n’est pas de remplacer le nucléaire par de l’éolien mais bien de diversifier notre mix énergétique. A l’échelle nationale, l’éolien produit aujourd’hui l’équivalent d’environ 13 réacteurs nucléaires ; demain l’objectif visé est celui d’une production équivalente à 26 réacteurs nucléaires.

Seul l’Etat, en tant que propriétaire du domaine public maritime, a la possibilité de définir des zones d’implantations potentielles d’éoliennes « offshore ». Sur la façade atlantique, la zone de développement la plus proche se situe au large de l’île d’Oléron. Il n’y a pour l’instant pas eu de zone ciblée dans l’estuaire de la Gironde ; vraisemblablement du fait de la circulation maritime et fluviale.